Tout sur l'admission à Vatel : 3. La lettre de motivation

Suite à l’article sur le concours d’admission à Vatel, j’ai reçu plusieurs questions demandant des détails sur la rédaction de la lettre de motivation et sur la préparation de l’entretien.  Vu le poids de ces deux épreuves dans la décision finale des évaluateurs et aussi la pression psychologique du moment, il me semble normal que vous vous en préoccupiez particulièrement.

Néanmoins, vous ne devriez pas vous faire de soucis, car en choisissant la bonne attitude et une préparation adéquate, elles peuvent être vos atouts pour réussir l’admission – des fois pouvant rattraper un résultat bas au concours (ou bien l’inverse).

Pour cela, je me suis décidée de continuer la série "Tout sur l’admission à Vatel" en détaillant comment je me suis préparée pour ces deux épreuves et quels sont mes conseils afin de donner le meilleur de vous-même.

alvaro-serrano-133360.jpg

La lettre de motivation nécessite d’autant plus de préparation qu’elle doit être écrite sur place, en répondant aux questions données le jour de l’examen. Vous aurez environ  1 h 30 pour sa rédaction, mais pendant ce temps vous allez être appellés, par ordre alphabétique,  pour passer l’entretien. Donc, les émotions se cumuleront et votre concentration risquera de s'éparpiller suite à votre ressenti de l’entretien.

De ce fait, j’ai préféré auparavant préparer au mieux ma lettre – ainsi, en couvrant déjà ses parties essentielles, j’ai eu plus de temps sur le moment pour traiter les questions imprévues. De plus, comme j’étais étrangère, je craignais de faire des fautes de français, en étant trop spontanée, ou de forme, en étant trop originale .Voilà mes conseils pour la préparation  de cette épreuve :

 

1. Identifier votre motivation

Réfléchissez avant aux raisons pour lesquelles vous voulez joindre l’école et aux faits qui font de vous le candidat idéal. Ce travail d’introspection peut vous être utile non seulement pour le concours d’admission, mais tout au long de votre formation, en vous rappelant ce que vous voulez faire et pourquoi vous êtes là.

Pour cela, vous pouvez lire les réussites de Vateliens  ou discuter avec ceux qui font l’école, afin de savoir ce qui vous plairait dans cette formation et si vous vous identifiez en eux.

Finalement, vous pouvez vous poser les questions suivantes - leurs réponses vous serviront comme base tant pour la rédaction de la lettre de motivation que pour l’entretien :

  • Pourquoi je veux travailler en hôtellerie ? Qu’est-ce qui m’attire dans ce domaine ?
  • Pourquoi je veux intégrer Vatel ? En quoi cette école se différencie des autres ?
  • Quels éléments de ma formation correspondent à ce domaine ?
  • Quelles sont les qualités qui font de moi le candidat idéal ? Comment est-ce que je les ai acquises ?
  • Qu’est-ce que je voudrais faire plus tard et comment cette formation pourrait m’aider ?

Rédigez ces réponses à l’écrit, en détaillant au maximum au début, puis en cherchant les mots et les éléments clés par la suite. Ces éléments  devraient apparaître après dans votre lettre de motivation.

 

2. Respecter la structure d’une lettre de motivation

1. La date et le nom – conformément à la structure classique, le nom doit figurer en haut de la page à gauche et la date à droite. Il n’y a pas besoin de mettre votre adresse ou mentionner le nom et l’adresse de l’école en tant que destinataire.

2. La formule d’appel  –  la lettre va débuter avec la formulation classique « Madame, Monsieur, », bien polie et adéquate  pour cette situation, même si on pense connaître le nom de l’évaluateur.

3. L’introduction – d’une importance particulière, elle doit synthétiser le contenu de la lettre, en indiquant brièvement qui vous êtes et pourquoi vous voulez intégrer Vatel.

4. Le contenu – Personnellement, j’ai structuré le corps de la lettre de motivation en trois paragraphes:

Le premier paragraphe devrait mentionner vos expériences professionnelles, en rapport avec cette formation : peut-être que vous avez fait un BAC pro en tourisme, vous avez des diplômes en langues étrangères, vous avez déjà travaillé dans le domaine ou vous avez commencé une autre formation et vous vous êtes décidés de changer.

Le deuxième paragraphe, je l’ai dédié aux activités extrascolaires, en identifiant les compétences acquises au fil du temps, compatibles avec la formation de management hôtelier : les sports pratiqués, une passion, la participation à un événement particulier etc. Cela dépend de vous, d’identifier quelles expériences mériteront d'être mentionnées et quelles ont été les qualités acquises. (travail en équipe, meilleure gestion du temps, persévérance, sociabilité etc.)

Le dernier paragraphe concerne l’école, en mentionnant les raisons pour lesquelles vous voulez l’intégrer et en quoi vous êtes le candidat recherché. Egalement, vous pouvez indiquer ici les raisons pour lesquelles vous avez choisi l’hôtellerie ou quel est votre projet professionnel, si vous le connaissez déjà. 

5. La formule de politesse finale – la lettre devrait se finir par une formule de politesse classique, conformément aux lettres de motivation type.

6. La signature –votre nom seul serait la variante la plus élégante et polie.

 

3. Eviter les fautes d’ortographes

Les fautes d’orthographe sont ce que je craignais le plus, en étant étrangère. Néanmoins, je me suis rendue compte après, que même en maîtrisant très bien la langue, cela peut arriver. Ainsi, il est important de se relire à la fin et de vérifier la qualité de votre écriture, en apportant les modifications nécessaires, si c’est le cas.

 

4. Vérifier  le respect de l’énoncé

L’essentiel est que votre lettre réponde au mieux aux questions posées le jour J. Ainsi, même si vous réfléchissez par avance à quelques formulations, restez flexibles, afin d’adapter vos réponses à l’énoncé reçu lors de l’examen.

 

5. Soyez originaux

Le but d’une lettre de motivation est que cela reflète votre motivation, votre personnalité et votre parcours. Ainsi, cela ne sert à rien de copier les modèles trouvés sur internet ou d’employer des formulations toutes-prêtes, déjà connues par les évaluateurs. Trouvez votre voix, en identifiant ce qui vous motive le plus pour suivre cette formation et intégrer Vatel, et la lettre de motivation s’écrira toute seule.

Je vous souhaite bonne chance et, surtout, bonne inspiration !